Système d’amplification

Avoir un thérémine, c’est une première étape. La deuxième consiste à avoir un système d’amplification adapté.  Et cela n’est pas à négliger :  c’est littéralement lui qui va être le porteur de la “voix” du thérémine. Votre choix peut donc considérablement modifier le timbre du son émis.

Sans sono, votre thérémine restera muet, à moins qu’il ait un petit haut-parleur intégré (comme le Moog Theremini par exemple). Et si vous achetez un ampli de mauvaise qualité, vous courrez de gros risques de vous retrouver avec un thérémine au son nasillard et grésillant.

 

Choix du matériel

Manuel d’initiation au theremin, p.21-22 :

Plusieurs sortes d’amplification peuvent être utilisées : ampli de clavier, chaîne stéréo (avec câblage adapté), enceintes actives, etc. Thierry Frenkel explique que tout système sonore qui a une réponse en fréquence linéaire et qui accepte un signal d’intensité comparable à un lecteur CDs peut être employé. Pour dépanner, on peut essayer un ampli de guitare ou de basse. Mais attention : ces derniers sont conçus pour amplifier les signaux des pick-ups magnétiques (qui sont beaucoup plus faibles et qui ont une courbe de fréquence non-linéaire) et risquent de donner un rendu décevant : surviré par le signal du theremin, l’ampli produira beaucoup de distorsion et un timbre mat qui manque de brillance, avant de rendre l’âme dans le pire des cas.

Ainsi, vu le voltage de sortie d’un thérémine (150 à 400 mV pour un Etherwave par exemple), il est préférable d’avoir un ampli qui supporte des tensions élevées à l’entrée et qui a une courbe de fréquence plutôt plate. Les amplis pour clavier sont donc idéal pour le thérémine. Les moniteurs de studio fonctionnent en général très bien aussi.

Pensez aussi à vérifier que votre ampli soit relié à la terre (par la prise électrique). Dans le cas contraire, le son du thérémine peut être parasité.

En résumé, veillez à privilégier :

Certains ampli peuvent aussi disposer d’effets sonores intégrés (reverb, delay, etc.) intéressants.

Si vous recherchez une option bon marché, Thierry Frenkel conseille souvent le modèle Behringer KT-108. Un moniteur studio d’entrée de gamme du type Yamaha MSP3 est aussi une option à envisager, tout comme le CM-30 CUBE de Roland.

Si vous le pouvez, testez différents ampli avec votre thérémine avant l’achat, afin d’être sûr de votre choix. Les amplis peuvent “colorer” un peu le son de l’instrument.

 

Disposition

Idéalement, l’ampli devrait être positionné à 1-2 mètres derrière la tête du joueur, à hauteur d’oreille. Cela  permet au musicien d’avoir une écoute optimum et au besoin de rectifier sa note, sans que le public n’entende quoique ce soit.

 

Câblages

Le thérémine est un instrument mono. Pour le relier au système d’amplification, vous pouvez utiliser un câble jack mono 6.35mm.

 

Branchement du casque

Suivant les modèles de thérémine, il n’est pas toujours possible de brancher un casque audio directement à la sortie audio de l’instrument. Dans ce cas, le casque doit être connecté à la source d’amplification.